Have a Question? Contact the Humanities Office or an Academic Unit

Mac-O Franco Ontario

Projet accrédité aux célébrations

des 400 ans de présence franco-ontarienne (Ontario 400)

 

 Page FACEBOOK

 

Directeur du département de français – Prof. Eugène Nshimiyimana

Chargée du projet Mac-O Franco Ontario – Prof. Suzanne Crosta

Responsables et coachs des activités orales – Maya Semaan, Coralie Chamois, Bastien Lamarque

Organisatrice du projet Mac-O Franco Ontario – Hélène Caron

 

Département de français – université McMaster

Cours 1A06

Projet pour la composante orale – automne 2015

 

Contexte universitaire

Le département de français de l’université McMaster appuie depuis plusieurs années déjà les initiatives permettant de mieux découvrir la francophonie d’ici et d’ailleurs. Cette année, le département souhaitait particulièrement valoriser la francophonie ontarienne dans le cadre des festivités des 400 ans de présence francophone en Ontario. Le projet départemental Mac-O Franco Ontario a ainsi découlé de cette vision et a été incorporé aux exigences des activités orales du cours 1A06 de la professeure Suzanne Crosta.

Le département de français est extrêmement fier que l’activité Mac-O Franco Ontario, prévue dans le cadre du cours 1A06, a reçu une accréditation officielle de l’organisme qui supervise les commémorations communautaires à l’échelle de la province. L’activité Mac-O Franco Ontario culminera le 7 décembre prochain avec les présentations des groupes dans l’espace Marketplace du centre étudiant de l’université en présence d’organismes sans but lucratif francophones de la région. Ceci permettra aux étudiants du cours 1A06 de véritablement mettre en pratique leurs connaissances orales de la langue afin de partager les nombreuses richesses du patrimoine franco-ontarien avec la communauté.

 

Contexte franco-ontarien

La présence française en Ontario remonte officiellement au 1er août 1615, date de la rencontre entre Champlain et le chef Huron-Wendaat à Toanché (maintenant Penetanguishene).  Champlain a passé une année en sol ontarien en 1615 afin de tisser des liens avec les Huron-Wendaat et établir les bases de la traite des fourrures en Ontario.

La venue de Champlain en 1615 sur le territoire (qu’est devenu l’Ontario par la suite), afin de nouer des liens avec les communautés autochtones et établir la traite des fourrures, a jeté les fondements du premier établissement européen, Sainte-Marie-aux-pays-des-Hurons en 1639 (comté de Simcoe), et par la suite de la création de cette province, qui a joué un rôle central dans la Confédération.

Les français ont été les premiers explorateurs de la province et ont établi les premières colonies de peuplement. Ils font partie intégrale de l’histoire de l’Ontario.

Tiré du site officiel des 400 ans de présence franco-ontarienne http://ontario400.ca/histoire-de-lontario-francais/ 21 septembre 2015)

Les commémorations communautaires des 400 ans de présence française en Ontario seront un témoignage vivant de la contribution de la communauté francophone, de 1610 à ce jour, au sein de tous les secteurs d’activités et de toutes les régions de l’Ontario, ainsi que de sa contribution au rayonnement de la francophonie canadienne. 

http://ontario400.ca/historique-du-projet/ 21 septembre 2015

 

Description du projet Mac-O Franco Ontario

Tout au long de l’année 2015, des événements ont lieu partout en Ontario pour célébrer les 400 ans de présence franco-ontarienne. Le projet Mac-O Franco Ontario s’inscrit dans la foulée de ces événements.

Le projet Mac-O Franco Ontario impliquera près de 200 étudiants inscrits dans un cours de français de première année. En groupes de deux ou trois, ils prépareront une présentation de type affiche sur un thème de leur choix en lien avec les 400 ans de francophonie en Ontario, par exemple: la vie du truchement et coureur des bois Étienne Brûlé; l’arrivée de Champlain sur notre territoire; l’effroyable légende du loup de Lafontaine; le cheminement difficile des écoles de langue française en Ontario; le drapeau franco-ontarien; la lutte pour conserver l’unique hôpital de langue française (Montfort); un organisme sans but lucratif francophone de la région; ou l’état actuel de la communauté franco-ontarienne dans la région de Hamilton.

Les groupes effectueront une première présentation en classe d’un maximum de 10 minutes à la fin novembre (les responsables et coaches des activités orales confirmeront les dates auprès de leurs groupes respectifs).

Puis une deuxième présentation aura lieu dans l’espace Marketplace du centre étudiant le lundi 7 décembre, de 10h à 15h, où les étudiants auront l’occasion de présenter leurs recherches non seulement à la communauté universitaire et aux professeurs du département, mais également aux différents organismes sans but lucratif francophones de Hamilton qui seront sur place et qui présenteront également leur organisme à la communauté universitaire.

 

Objectifs du projet

  1. Enrichir les connaissances et le vocabulaire franco-ontariens des étudiants par l’entremise de leurs recherches et de la préparation de leur présentation.
  2. Renforcer l’expression écrite grâce à la préparation des affiches.
  3. Pratiquer et perfectionner l’expression orale des étudiants lors des présentations.
  4. Familiariser les étudiants et la communauté universitaire avec le visage de la communauté francophone de Hamilton et de l’Ontario.
  5. Familiariser les étudiants et la communauté universitaire avec les différents partenaires et les structures francophones en place de la région de Hamilton.
  6. Familiariser les différents partenaires francophones de la région de Hamilton avec les étudiants et la communauté universitaire de l’université McMaster.

 

Résultats d’apprentissage

  1. Présenter et promouvoir les richesses du  patrimoine franco-ontarien avec un vocabulaire varié et recherché en classe, puis au public universitaire et communautaire.
  2. Apprécier la dynamique vivante du français en Ontario.

 

Barème

Ce projet vaut 50% de la note d’activités orales pour l’automne 2015.